Mais qui donc a fait sur le tapis tout neuf du salon ? Un poisson (vachement habile, il faut l'avouer) ? Un perroquet ? Un lapin ? Une souris ? Un chat ? Une tortue ?

Mais surtout, surtout, à qui appartient l'animal coupable ?


Kikafé est un jeu subtil.

Non, je plaisante !

C'est un jeu qui parle de caca, dans lequel vous allez accuser les animaux des adversaires. "Non, ce n'est pas mon chat qui a fait caca, je pense plutôt que c'est un poisson !"
Là où ça devient intéressant, c'est qu'il va falloir se souvenir de qui a déjà été accusé, pour ne pas se retrouver à pointer du doigt un animal que tous les joueurs ont déjà innocenté avant ! Et comme la gagnante ou le gagnant sera celle ou celui qui n'a plus de cartes en main, il va falloir être rapide à innocenter ses animaux en posant ses cartes sur la table.
Quelqu'un accuse un chat ? Posez vite le vôtre en accusant un autre animal pour ne pas hériter de la corvée de nettoyage !

Kikafé, de Jonathan Favre-Godal, illustré par Steeve Augier et édité par Blue Orange, amusera une galerie de 3 à 6 joueurs de plus de 6 ans pendant 15 minutes environ.
Il est mignon, il est rigolo, il est très simple d'accès, et il y a des jetons caca à l'intérieur. Bref, il est indispensable !

Mon seul regret ? Qu'il n'y ait pas de pigeon dans les animaux. Pourquoi ? Mais pourquoi ? Peut-être la réponse est à chercher du côté de Kadoc : "le caca des pigeons, c'est caca, faut pas manger !".

Kikafé est disponible Chez YoDa, et aussi en accès libre sur place !