Je sais ce que vous allez dire : "Une petite boîte, des règles simples, des parties courtes...mais dites-moi, ne serait-ce pas là la formule de Bandido ?"

Hé, ma foi, c'est que je ne vais pas vous contredire puisqu'il s'agit de la même gamme ! Si ce n'est qu'Hippo n'a rien de coopératif du tout !

Vous avez une réserve de bouée à jeter dans la piscine. Vous avez trois dés. Lancez les trois dés, et placez les bouées dans 1, 2, ou 3 des bassins. Oui, vous avez bien compris, vous pouvez additionner les dés pour placer vos bouées dans les bassins plus profonds. Vous pouvez. Mais allez vous le faire ? Parce que dans Hippo, le but n'est pas de faire un maximum de points, mais d'être le premier à placer toutes ses bouées dans la piscine.

"Ah, facile ! Il suffit d'être le premier à jouer !"

Bien tenté.

Mais regardez bien l'image. Les bassins ne sont pas extensibles et ne peuvent contenir qu'un nombre limité de bouées (sauf le bassin n°7 qui peut accueillir toutes les bouées du monde). Les bouées arrivant dans un bassin déjà plein vont donc pousser les premières arrivées à l'extérieur et les renvoyer dans les mains de leurs propriétaires. Et gare à vous si vous éjectez l'une de vos propres bouées, parce que c'est la ligne complète que vous récupèrerez ! Oui, y compris les bouées adverses !

Bien difficile de prédire donc qui se retrouvera sans bouée en premier !

 

Hippo a une mécanique très simple, mais très addictive. Mise en place rapide, pour 2 à 4 joueurs pendant environ 15 minutes, dès 6 ans...une formule au top pour un très bon moment autour de la table à croiser les doigts pour sortir la bonne combinaison (de dés, pas de plongée) ! Un jeu signé Martin Nedergaard Andersen illustré par Sarah Bourquin et édité par Helvetiq.

Venez l'essayer, vous jeter à l'eau, il trône Chez YoDa parmi les jeux en accès libre (diable, il faut que je mette la liste à jour !) ! A retrouver également en vente, bien sûr, pour prolonger le plaisir à la maison.